Pages Navigation Menu

L'actualité de toute une commune

Les élections municipales 2020 : pas de candidat pour le parti La république en marche en Corse

Les élections municipales 2020 : pas de candidat pour le parti La république en marche en Corse

D’après le candidat favori dans la commune de Villefranche-sur-Mer, Jean-Pierre Mangiapan La République en marche a décidé de n’investir aucun candidat dans la commune de la Corse.
Cette absence se distingue aussi chez le rassemblement national qui a décidé de ne pas présenter aucun candidat dans l’île française.

Les élections municipales 2020

En course aux municipales, le parti La République en marche renonce à la bataille dans la commune de la Corse. D’après la commission nationale d’investiture qui s’est réunie, à Paris le 22 janvier dernier, aucun candidat ne représentera LaREM dans l’île et elle n’apporte aucun soutien officiel à aucun des candidats aux municipales.
En effet, selon le candidat aux municipales dans la commune de Villefranche-sur-Mer, Jean Pierre Mangiapan, 4 des 6 élus de l’assemblée qui sont affiliés au parti, La République en marche en Corse ont puy participer à cette réunion notamment, le président du groupe « Anda per dumane » et maire de Bonifacio, Jean Charles Orsucci.
Ce dernier a affirmé « au cours de la réunion nous avons pu exposer la position des élus Anda per dumane, d’éviter de demander le soutien ou l’investiture. En effet, nous avons défendu notre position qui nous paraît la plus logique par rapport à la position politique insulaire ».
Le parti présidentiel, depuis son lancement en mois d’avril 2016, s’était retrouvé bien positionné au niveau des scrutins au sein de la commune de la Corse.

Éviter le clivage dans des élections compliquées

Pour la référante corse du parti LaREM, Marie Luccioni qui a pu soutenir, il y a seulement quelques semaines Jean André Miniconi, les élections municipales pourrait justifier la mise en retrait des instances nationales. En effet, Luccioni affirme, « nous avons des candidats dans différentes listes, ainsi que des candidats qui peuvent apporter de la valeur, toutefois, il est important d’éviter la création de clivage au sein des élections municipales. Surtout pour un parti qui est assez jeune comme le nôtre ».