Pages Navigation Menu

L'actualité de toute une commune

Les différentes façons d’investir dans une entreprise en France

Les différentes façons d’investir dans une entreprise en France

Effectuer un placement intelligent dans une entreprise de type PME n’est pas réservé que aux investisseurs les plus fortunés. En effet, selon Guillaume Pellery le responsable de l’investissement chez la société de gestion spécialisée dans l’investissement des PME, A Plus Finance, il existe que 4 moyens efficaces et simples pour investir dans d’une PME, qui sont assez méconnus par les contribuables en France

Quelles sont les différentes façons d’investir dans une PME ?

Pour investir dans une entreprise PME, l’investisseur peut choisir entre quatre façons différentes :
– Investir directement dans une entreprise PME : dans ce cas le contribuable à la possibilité d’acheter directement des parts du capital de l’entreprise. Cela est possible lors de la constitution du capital ou de son augmentation. Un tel investissement a besoin d’un certain nombre de connaissances pour être en mesure de bien choisir la PME.
– Financer une entreprise en souscrivant dans un FIP ou fonds d’investissement de proximité : le fonds d’investissement de proximité créé depuis août 2003, a pour objectif principal de favoriser le développement des entreprises régionales. La PME financée doit obligatoirement exercer son activité au sein de 4 régions voisines. En outre, l’actif du fonds d’investissement de proximité doit être constitué à 70 % au minimum de titres de PME éligibles de moins de 7 ans.
Ce type de fonds d’investissement permet au particulier de participer directement au développement économique du pays, puisque les PME constituent le moteur de la croissance économique en France.
Il est important de rappeler qu’investir dans un FIP permet à l’investisseur de profiter d’une réduction d’impôt sur le revenu. En effet, le fonds d’investissement de proximité de droit commun permet la réduction d’impôt de 25 % de la somme investie. En outre, au moment de revendre ses parts, le contribuable est exonéré d’impôt sur les plus values.

Les autres fonds existants

– Investir dans une entreprise en souscrivant à un fonds (FCPI) fonds commun de placement pour l’innovation. Le fonds commun de placement pour l’innovation créé depuis 1997, favorise l’investissement dans les PME ainsi que les PMI, afin d’encourager leur développement économique. À l’instar du FIP, les fonds communs de placement pour l’innovation font partie des fonds commun à risque. Les fonds communs de placement pour l’innovation doivent obligatoirement être composés de 70 % de titres non cotés de PMI ou de PME européennes.
Les FCPI permettent l’obtention d’une réduction d’impôt sur le revenu à hauteur de 25 % du montant investi.
Ces différents fonds sont généralement proposés par les sociétés de gestion comme A Plus Finance.
-Investir dans une PME en optant pour le Crowfunding :
ce type de placement permet au contribuable d’acheter des parts d’une entreprise soit en devenant actionnaire direct soit en passant par un holding.