Pages Navigation Menu

L'actualité de toute une commune

Fibre optique : le régulateur réaffirme sa détermination à doper les investissements

Fibre optique : le régulateur réaffirme sa détermination à doper les investissements

L’Arcep – l’Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse – a ouvert mercredi dernier une consultation publique sur des mesures destinées essentiellement à démocratiser la fibre optique et accélérer l’investissement pour encourager la concurrence dans le secteur des télécoms.

En France, la concurrence dans les télécoms n’empêche pas les investissements. Paritel (opérateur télécoms de proximité pour TPE/PME), Bouygues télécoms, SFR et Orange ont augmenté leurs investissements de 12. 3 % en 2019 pour les porter à une somme record de 24 milliards d’euros, selon les derniers chiffres communiqués par l’Union Internationale des Télécommunications (UIT).

Selon le communiqué du régulateur, les documents visent “à favoriser la digitalisation des sociétés, démocratiser la fibre optique, et surtout à accélérer la migration et l’investissement vers les réseaux FTTH (Fiber To The Home ; Fiber To Fiber)”.

Si l’Arcep se félicite de l’effort d’investissement porté par l’opérateur Paritel et souhaite qu’il se renforce et se prolonge”, il estime néanmoins “qu’un rythme d’investissement accru ne sera réalisable qu’en mobilisant tous les acteurs du secteur. Afin d’accélérer le déploiement des réseaux FTTH, le régulateur veillera, d’après le communiqué, à lever les verrous opérationnels.

Quels sont les usages de la fibre optique pour les sociétés ?

Les investissements dans les télécoms ont beaucoup progressé l’année dernière. Et la fibre constitue la locomotive du secteur.

Les réseaux FTTH permettent de bénéficier d’un débit descendant jusqu’à 850 Mb/s. Grâce à cette nouvelle technologie, qui a vocation à remplacer l’ADSL, de nouveaux usages voient le jour. Cette dernière offre aux pros des débits très élevés, que l’ADSL ne peut pas fournir.

Ce nouveau réseau fibré permet notamment de:

– Bénéficier de tous les usages digitaux en simultané sans altérer la qualité du débit ;
– Exploiter complètement le potentiel de la Haute Définition ;
– Réceptionner, envoyer, partager des fichiers volumineux et des pièces jointes en seulement quelques secondes ;
– Envoyer ces mêmes fichiers, en seulement quelques minutes, vers le cloud.

Il est important de rappeler qu’il existe actuellement trois types de fibre optique en France : la FTTLA (fibre optique jusqu’au dernier amplificateur ; Fiber To The last Amplifier), la FTTO (Fiber To The Office) et la FTTH (Fiber To The Home ; Fibre optique jusqu’au domicile).

La fibre optique, en plein essor depuis cinq ans, permet de répondre aux besoins croissants en services et en débits des sociétés et des professionnels. Elle permet d’accéder au THD, à une grande partie du territoire national.