Pages Navigation Menu

L'actualité de toute une commune

Coronavirus : le gouvernement se prépare à prolonger le confinement

Coronavirus : le gouvernement se prépare à prolonger le confinement

Le Conseil Français du Culte Musulman invite, dans son communiqué du jeudi 26 mars, les croyants à ‘vivre autrement’ le mois de Ramadan qui, selon les prévisions du CTMF, devrait débuter aux alentours du vendredi 24 avril 2020. “Préparons-nous à vivre autrement le mois de Ramadan”, ajoute Mohamed Moussaoui, le président du CFCM.

L’État Français a imposé des restrictions de grande envergure pour tenter de freiner la propagation de l’épidémie, qui sévit un peu partout sur la planète. Edouard Philippe, le Premier ministre, a annoncé lundi soir, la prolongation du confinement en France pour vingt jours jusqu’au 20 avril. Ce dernier vient d’annoncer que “les mesures de restrictions de rassemblement et de déplacement à Paris, sur le Champ-de-Mars, sur les pelouses de l'Esplanade des Invalides et sur les voies sur berges de la Seine allaient être étendues pour une durée de trois semaines. Ces mesures d’interdiction se sont avérées efficaces au cours de la semaine dernière en prévenant les rassemblements et les déplacements non indispensables.

Après 15 jours de confinement, ‘il est clair qu’on est qu’au début de la vague épidémique. Donc, ces nouvelles restrictions strictes pourraient être à nouveau prolongées selon l’évolution de la situation sanitaire. Et les gens qui ne respectent pas les règles de confinement seront sévèrement punis. […] Bref, je remercie infiniment les Français pour leur solidarité, pour leur patience et pour leur civisme. On en a vraiment besoin dans cette période difficile’, ajoute-t-il.

Coronavirus : les fêtes religieuses d’avril auront lieu sans rassemblement

Le chef de l’État réunit ce mardi 31 mars les autorités religieuses et morales, par audioconférence, pour échanger sur ‘la cohésion morale du pays face à la crise’, en comprenant les représentants des associations laïques, des francs-maçons et des principaux cultes, a indiqué l’Elysée.

Cette réunion portera essentiellement sur la façon dont les Français (juifs, musulmans, catholiques, etc.) peuvent faire face et résister face à cette crise qui, selon Edouard Philippe, ne fait que commencer. Macron a averti que “les fêtes religieuses ne seront pas vécues comme habituellement”.
Les fêtes religieuses concernées sont Ramadan pour les musulmans, Pessah pour les juifs et Pâques pour les chrétiens. “Ces traditionnelles fêtes religieuses vont ainsi être célébrées dans un cadre différent”, ajoute le chef de l’Etat.