Pages Navigation Menu

L'actualité de toute une commune

A la découverte du patrimoine de Tlemcen

A la découverte du patrimoine de Tlemcen

Située à l’extrême ouest de l’Algérie, Tlemcen a toujours été un point de rencontre de plusieurs civilisations. Durant l’histoire, ces dernières ont influencé et métamorphosé cette ville, générant un paysage culturel riche.
Dans cette optique, découvrir Tlemcen est synonyme d’une fouille dans son patrimoine matériel et immatériel et d’une quête dans les quatre coins de la wilaya.

Pourquoi visiter Tlemcen en voiture de location ?

Les visites organisées ont tendance à limiter la marge de liberté du touriste et à préciser la durée et les endroits des tours. De plus, vue l’étendue des territoires, la location de voiture a Alger minimise la perte du temps liée au déplacement (en groupe ou en transport public).
Tlemcen n’est pas à l’abri de ce raisonnement. Recélant de sites et de monuments historiques, la wilaya de Tlemcen sera difficile à découvrir en entier avec des moyens logistiques ordinaires.

Un clin d’œil sur l’histoire de Tlemcen :

Tlemcen contenait déjà des regroupements humains depuis la préhistoire. Mais son statut se confirme avec les Numides, en particulier sous le règne du roi Syphax, puis avec les romains. Depuis le 7ème siècle, l’histoire de Tlemcen a connu un nouveau tournant avec l’avènement des conquêtes musulmanes et la succession de plusieurs dynasties. Tlemcen a prospéré en particulier avec celle des Zianides (du 13ème au 16ème siècle) et avec l’accueil des musulmans et des juifs expulsés de l’Andalousie. Etant l’un des bastions de la civilisation arabo-musulmane au Maghreb, Tlemcen a reçu le titre de capitale de la culture musulmane en 2011.
L’époque coloniale (1842-1962) bien que dure avait contribué à forger Tlemcen de l’indépendance. De nos jours, Tlemcen est jumelée avec de nombreuses villes à travers le monde comme Nantes, Montpelier, Lille, Kairouan…

Les principaux monuments historiques de Tlemcen :

Tlemcen compte plusieurs monuments historiques datant de diverses époques tels que :
La grande mosquée de Tlemcen un des rares édifices de style almoravide datant du 11ème siècle
La mosquée Sidi Boumediene ainsi que sa médersa abritant le musée de la ville
Le palais El Mechouar à la facture hispano-mauresque
Le minaret de la Mansoura au beau milieu de la compagne.
Semblablement à Tlemcen, les monuments historiques en Algérie ne sont pas centralisés aux zones urbaines, vue l’évolution des frontières des villes au cours de l’histoire. Ceci rend indispensable la location de voiture en algerie .Il faut juste contacter un bon guide pour avoir plus d’informations sur ces sites.

Les musées à Tlemcen :

Tlemcen est une ville qui a su préservé son histoire grâce à ses trois musées ouverts au grand public. Le musée national d’art et d’histoire, sis au centre ville, s’étend sur deux milles mètres carrés et comporte de nombreuses salles d’expositions consacrées aux différentes époques de la civilisation islamique à la ville.
Quant au musée de Tlemcen érigée sur l’ancienne médersa au style hispano-mauresque, il comporte une riche collection d’antiquités (surtout de l’époque romaine) ainsi que d’archéologie musulmane. En fin, le musée Moudjahid recueille des documents historiques et des photos relatifs à la guerre d’Algérie et à la lutte pour l’Independence.

La musique à Tlemcen :

Tlemcen, la jumelle arabe de Grenade, jouit d’un large répertoire musical puisant dans son histoire, à commencer par l’Alaoui qui est une musique jouée par les guerriers berbères. Mais ce qui répand l’influence artistique de cette ville au Maghreb, ceux sont la musique arabo-andalouse et le Houzi qui en découle. Afin de savourer ces styles musicaux, le Festival national de musique Houzi ouvre ses portes chaleureusement aux curieux.